Rechercher

Zoom sur le 29 mars 2019

Mis à jour : 17 mai 2019



Que s'est-il passé lors de cette première rencontre d'information et d'échange ?

Une présentation du projet.

Un temps d'échange puis de questions / réponses.

Le recueil des idées, besoins et compétences des participants.




Présentation de notre projet


Vous est-il déjà arrivé… ?

… (si vous êtes salarié) de vous retrouver coincé dans un train bondé pour aller au travail le matin avec votre ordinateur portable sur le dos en vous disant que vous auriez pu éviter ça grâce au télétravail ?

… (si vous êtes travailleur indépendant à domicile) de vous laissez distraire par des tâches ménagères alors que vous deviez boucler un dossier très important pour un client ?

… (si vous êtes en transition professionnelle) d’imaginer que la personne qui allait être déterminante pour la construction de votre nouveau projet professionnel habitait à côté de chez vous ?

… (si vous avez envie de contribuer, à votre échelle, à la protection de l’environnement) d’être pris de remord en achetant un ouvrage sur le Zéro déchet sur Amazon en vous disant que ça aurait été bien mieux de participer à un événement au cours duquel vous auriez pu échanger avec d’autres personnes concernées, elles aussi, par cette question ?


Qui sommes-nous ?

Nous sommes cinq sévriennes avec des profils différents et complémentaires. Nous nous sommes retrouvées à la sortie de l’école Croix Bosset autour d’une aspiration commune : s’engager localement et prendre part à la construction d’un modèle de société collaboratif et respectueux de l’environnement.


Qui peut être intéressé à priori ?

- Les entrepreneurs qui souhaitent développer leur réseau, partager leur offre et la tester.

- Les indépendants et dirigeants de petites entreprises qui souhaitent sortir de l’isolement, développer leur réseau et exercer leur activité dans un milieu dynamique et stimulant.

- Les salariés intéressés par un lieu de télétravail convivial proche de chez eux et distinct de leur lieu de vie. De plus en plus d’entreprises passent des accords avec des tiers-

lieux afin de mettre en place ces nouvelles organisations de travail pour leurs salariés.

- Les étudiants pour bénéficier d’échanges concrets autour des réalités du monde du travail et de conseils pour s’orienter ou se lancer dans leur propre activité, tout en apportant leur vision et leur énergie.

- Les personnes en reconversion professionnelle ou en recherche d'emploi pour trouver les ressources, les soutiens et l’ambiance favorable à l'élaboration de nouveaux projets.


Notre projet

Participer au développement d’une communauté d’habitant.e.s et d’acteurs locaux dans un lieu convivial et innovant permettant à chacun.e de travailler autrement et de tisser de nouveaux liens.

Proposer :

- Un espace de coworking pour ceux qui souhaitent être en contact avec d’autres, partager sur leurs projets, s’inscrire dans un réseau local.

- Des bureaux privatifs pour de petites entreprises cherchant à rejoindre une communauté et à s’installer dans un lieu de travail mutualisé.

- Un espace de convivialité et d’accueil, propice aux rencontres et à l’organisation d’événements.

- Une salle de créativité, réunion, brainstorming…

- Un petit salon pour un coaching, un rdv de bien-être, un massage…

Un lieu d’exploration permanente, de transmission de compétences, d’expériences, d’idées...

Un lieu qui fédère et fasse vivre une communauté locale, qui l'invite à participer à sa construction et à son fonctionnement puis à déterminer son évolution.

Un programme d’événements et d’animations variées chaque mois. Certains destinés aux coworkers, d’autres au grand public.


Les trois dimensions qui constituent notre raison d’être

La dimension locale : nous souhaitons un lieu ancré localement, qui apporte une plus-value au territoire. C’est pourquoi nous avons répondu à l’appel à projet de la Ville de Sèvres et avançons en partenariat avec la Mairie qui s’est engagée à nous mettre à disposition un espace en centre-ville en contrepartie d’un loyer qui évoluera en fonction de nos revenus. Parallèlement, nous rencontrons différents acteurs locaux (école de design, associations…) en vue de construire des partenariats et de mutualiser nos moyens.

La dimension collective et participative : nous travaillons dès à présent à l’émergence d'une équipe qui nous accompagne dans la création du lieu et participe aux réflexions sur sa gouvernance et son fonctionnement.

La dimension évolutive : nous souhaitons un lieu qui s’adapte en permanence aux besoins et envies de sa communauté ; c’est elle qui va lui donner une “couleur”, un nom et qui va orienter le contenu des événement et des activités.



Les questions posées (et les réponses)


« Un tiers-lieu pour Sèvres est une association. Quelle structure juridique est-il prévu pour la suite ? »

Comment imaginer une gouvernance qui donne sa place à différents types d’acteurs impliqués dans un projet d’intérêt collectif ? Nous pensons que le statut de société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) est pertinent pour la gestion d’un tiers-lieu non seulement d’un point de vue politique mais aussi d’un point de vue économique puisque les bénéfices sont réinvestis dans l’activité.


« Est-ce que le tiers-lieu comptera des salariés ? »

Oui, il y aura un salarié chargé d’accueillir les nouveaux arrivants, de gérer et d’animer l’espace au quotidien.


« D’où proviendront les revenus ? »

Au démarrage, nos revenus proviendront de deux activités « socles », la location des espaces et l’animation du lieu.

Ils seront générés par deux modèles de paiement, celui de l’abonnement (au mois, au trimestre ou à l’année) pour l’occupation des postes fixes (résidents) et celui au temps passé (à l’heure, à la demi-journée ou à la journée) pour l’occupation des postes nomades et des salles polyvalentes. Le modèle de paiement à l’utilisation sera également envisagé pour la location lors d’événements et la privatisation de l’espace en soirée.

En fonction de l’évolution de nos activités, nous chercherons à diversifier nos sources de revenus en faisant appel à des financements publics ou privés pour des services ou des projets spécifiques.


« Quels seront les biens mis en commun, les équipements mis à disposition ? »

- La fibre (le graal pour ceux qui ne l’ont pas encore).

- Des casiers afin de pouvoir laisser ses affaires sous clé.

- Des grands écrans pour s'éviter de transporter un énorme moniteur sous le bras et pouvoir travailler confortablement.

- Une imprimante.

- Ce que vous aurez demandé, qui répondra aux besoins du plus grand nombre et que nous pourrons financer.


Les services qui nous ont été demandés ce soir-là :

- La possibilité de commander des repas.

- Un moyen de faire garder les enfants le temps de travailler quelques heures.

- Un autre moyen de faire garder les enfants : se mettre en lien avec une association d’aide aux devoirs après l’école par exemple ?


« Quels seront les tarifs ? »

Des tarifs flexibles… Depuis le départ, nous réfléchissions à des tarifs préférentiels pour chômeurs et étudiants. Il n'y aura pas de tarifs différenciés entre Sévriens et non Sévriens.


La taille du lieu

Nous nous basons sur 250 m² pour le moment.


« Ce lieu, où sera-t-il ? »

Le lieu sera dans le centre-ville de Sèvres.


« Quelle serait la date d’ouverture ? »

Mars ou avril 2020.


« Quels sont les événements à venir, quel est le planning des prochaines étapes ? »

La deuxième rencontre conviviale autour du projet, vendredi 17 mai, à 19 heures, salle Jupiter de la Maison des Associations.

Une permanence, ​vendredi 14 juin, de 14h à 17h, Maison des associations, salle Uranus.


« Et le nom du lieu ? »

Volontairement, nous n’avons pas statué sur le nom du lieu. Nous souhaitons le choisir avec vous.



Recueil des idées, besoins et compétences


Ce soir-là, nous avons demandé à tous les participants d'écrire sur des post-it leurs idées, leurs besoins, et leurs compétences.



Les idées évoquées

  • un atelier « pitcher »

  • des rencontre autour des livres, avec des écrivains, bibliothécaires, libraires, lecteurs

  • contacter écoles sévriennes pour participation d’étudiants au projet (lycée, esat)

  • des ateliers d’aide aux devoirs après 16h

  • rendre possible des solutions de gardes d’enfants

  • un repair café

  • un coin pour la réparation et l’entretien de vélos

  • des rencontre entre professionnels et lycéens (ateliers CV par ex.)

  • des ateliers de co-développement pour les membres, pour des extérieurs

  • héberger une antenne locale de CAE (Coopérative d'Activités et d'Emploi). Port Parallèle à Paris cherche une antenne dans le 92

  • des séances de co-développement auto-entrepreneurs

  • ouvrir une Dropbox où chacun puisse déposer ses idées au fur et à mesure

  • des ateliers à destination de tous sur des sujets variés

  • des rencontres sur l’actualité avec médias, journalistes, professionnels

  • un espace sur le site internet intitulée : « on a besoin de » (... coussins, tasses, chaises, etc.)


Les besoins exprimés


Un lieu de travail séparé

  • Séparer vie professionnelle et vie personnelle, parce que les enfants ne comprennent pas.

  • Un coin « enfants » avec un système de garde ou un partenariat avec une association existante pour s'occuper d'eux.

Besoin d’innover : changer le monde !


Besoin de rencontres, d’échange, de mise en relation

  • Lieu de réunion pour se réunir le soir (ou bien pour un rendez-vous au calme, un lieu « pro »)

  • Un espace pour organiser des ateliers / conférences à taille humaine

  • Rencontrer du monde / organiser des événements : conférences, ateliers parents / enfants

  • Un lieu de réunion

  • Un lieu d’échange

  • Lieu pour association, se retrouver le soir

  • Mettre en relation les associations : parents d’élèves, coquelicots, tiers-lieu

Besoin de partager, faire connaître, informer

  • Organiser des événements

  • Exposer des créations artisanales, ateliers d’artisanat

  • Un lieu pour animer des ateliers – pour les membres, pour un public externe

Mise en commun de matériel

  • Local /casier pour stocker du matériel spécifique (table de massage)

  • Équipement grands écrans

  • Matériel pour pouvoir projeter

  • Équipements : visio conférence, pieuvre appel à plusieurs, imprimante

Partage de repas

  • Petite cantine pour partager un repas ensemble le midi

  • Possibilité de se faire livrer / d’acheter sur place un repas sain

Besoin de flexibilité

  • Horaires flexibles : tard / tôt – semaine / week-end

  • Réservation coworking à la carte (ultra intuitive : 1h, 2h, 3 jours, etc.)

  • Tarifs flexibles et en fonction des profils

Besoin de communication !



Les compétences proposées

  • Coaching sportif, atelier bricolage, atelier CV

  • Faire visiter un énorme espace de coworking (Station F) ou juste en parler

  • Animation de groupe, brainstorming, coaching, communication écrite

  • Finance, banque, déco, aménagement

  • Gestion de projet, gestion commerciale

  • Ateliers de yoga

  • Développement commercial (prospection, mise en relation, représentation)

  • Animer des séances

  • Communication, mentoring, coworking, gouvernance

  • Aide à la recherche d’emploi (CV, lettre de motivation, préparation d'entretiens)

  • Ateliers zéro-déchet, faire soi-même, compostage

  • Benchmark, positionnement, gouvernance

  • Anglais


Un grand merci à toutes celles et ceux qui ont participé nombreu.x.ses, à cette première rencontre !


Rdv vendredi 17 mai, à la Maison des associations, salle Jupiter, à 19h.

À très bientôt !




79 vues
Nous contacter

Vous voulez suivre le projet ?
Vous voulez y participer ?
Vous avez des questions ?
Laissez-nous un message !

​​

bonjour@tiers-lieu-sevres.fr

  • Facebook

Adhérer à l'association Un tiers-lieu pour Sèvres

Avec cette adhésion, vous pourrez au choix : participer aux événements, contribuer à leur organisation, accéder aux espaces de travail partagés, vous impliquer dans la vie de l'association...

Où bien encore, vous pourrez manifester votre soutien à ce projet. Vos idées, points de vue, conseils seront toujours les bienvenus pour nous aider à le structurer et à le pérenniser !

© 2020, tous droits réservés. Photographies par Unsplash. Icônes réalisée par Freepik sur Flaticon.